Archives pour la catégorie Chorale

Les Z’Ephémères

Le samedi 18 mars 2017 après-midi, nous étions invités par l’association Valentin Haüy d’Angoulême, pour offrir un moment convivial à leurs membres, après leur assemblée générale. Nous les remercions de leur accueil et de la qualité de leur écoute.

Nous leur offrons quelques mots et deux photos, une tous ensemble, une autre de notre chorale Les Z7Ephémères. Pourvu qu’ça dure ! « la joie d’avoir donné du bonheur et de voir qu’on s’améliore de concert en concert est un plaisir. »

Les Z'Ephémères chantent pour l'association Valentin Haüy 18 mars 2017Les Z'Ephémères 18 mars 2017

« Bonjour à tous,

Un GRAND merci à tous les choristes, porteurs de bonheur et d’espoir. »

Joël Lachaud, Président de l’association Valentin Haüy

 

 

 

 

 

La chorale

« Les Z’Ephémères » ont à nouveau partagé un moment musical avec leur fidèle public  de  l’EPHAD de Fléac. Très vite les résidents ont chantonné avec les choristes dirigés par Marie-Joe Pécout-Vrignon, mais c’est avec un immense plaisir que les pensionnaires ont accompagné  les Z’Ephémères dans leur interprétation de  « La Montagne » de Jean Ferrat.

Cf. Article de La Charente Libre le 2 décembre 2015 ci-dessous.

Ephad-2015-11

 

La Chorale

« Les Z’Ephémères »

Les séances ont lieu tous les jeudis de 18 h 00 à 20 h 00 à la salle des activités de la cmcas de Roffit à Saint Yrieix, près du rond-point de Bellevue et de la rue du même nom.

Cette année,23 choristes de 12 à 70 ans, (ainsi qu’une jeune pianiste qui accompagne un chant), viennent chanter, se détendre et s’amuser, avec une cheffe de chœur pleine d’énergie et de bonne humeur : Marie Jo

Les apprentis chanteurs découvrent leur voix, apprennent à chanter ensemble à 3 ou 4 voix, autour de la variété française surtout.

Les chanteurs expriment leur art avec simplicité.

Un guitariste les accompagne.

Les morceaux sont choisis collégialement et sont piochés dans divers répertoires : variété française surtout , chants traditionnels, gospel et même un chant japonais.

Elle se produit en public.

Les inscriptions sont toujours possibles.

Contacter l’AMR ou Marie Jo Pécout-Vrignon 05 45 38 74 17

« Pourvu qu’ça dure »

Nouvelles de la Chorale…

5-samedi 17 janvier 2015 EPHAD de Fléac. mais où est cachée Martine

Les Z’Ephémères ont chanté devant un public de retraités accueillants et attentifs, à l’EPHAD de Fléac. Comme en septembre 2014. Mais cette fois, nous étions préparés à rencontrer ce public et eux à nous accueillir. Le résultat fut un spectacle agréable. Moustachus ou « enlunettés », quelques enfants des résidents ont chanté avec nous joyeusement ainsi que le personnel présent et l’animatrice culturelle, Elisabeth Mayoux,  . Nous « avons bissé » parmi eux avec « La montagne » et « Aragon et Castille ». Nous avions nos textes pour les chants « nouveaux »; exceptionnellement. Beaucoup d’émotion : une résidente nous a parlé de sa vie d’auteure-compositrice, chacun y est allé de son bon souvenir de jeunesse, tous nous ont remercié pour ce temps de joie. Même celle qui est assise à l’envers.

3-samedi 17 janvier 2015 EPHAD de Fléac Quelle belle écoute
Un goûter nous a été offert. Nous avons accepté; j’imagine de revenir là tous les ans, et de tourner sur d’autres maisons de retraite.

Marie-Jo.

Soirée concert du 14 mars

Le Téléthon des Z’Ephémères

Notre histoire se vit

Au carrefour des civilisations

Entre chariots, Père Noël, urnes téléthonesques (vides) et tatami

Dans le brouhaha des ventilations, néons, sonorisation

De la pluie jouant des claquettes sur le toit

-Hé toi?

-Moi!?

-Oui! Vous n’voudriez pas lancer une annonce pour l’anniversaire de Laurette?

-Non, alors! Nous allons lui chanter « Joyeux anniversaire .»

Contente Laurette

Les Z'Ephémères

Nous charriions des mots, des accords,

Mais pas d’bravos, pas d’dépots,

Au pays des sourds, des aveugles,

Nous étions seuls,

Seuls mais braves oh!

Oui.

Tout, nous avons donné

Nous nous sommes éclatés

Nous nous sommes applaudis

Stoppant quelques regards attendris,

Un enfant de 10 ans

S’est planté, enraciné,

Ses branches souriaient

Une demi-heure durant

Jusqu’à ce que ses parents…

Des amis, avertis ou surpris.

Deux heures de cette vie nous ont suffit

C’est au restau que nous avons compris

Décomplexés, soudés, unis,

Oui.

Les répétitions avancent à toute allure.

Dans la joie et la bonne humeur?

Ah! ça oui.

Dans la joie et la bonne humeur!

Dans la joie et la bonne humeur !

Les Z7EPHEMERES

dimanche 18/12/2011